Enrichissement des collections

Restitution de la robe de la Princesse d’Orléans, Hélène de Mecklenbourg-Schwerin 

Château royal d’Amboise

 

Recréation de la robe de la princesse d’Orléans Hélène de Mecklenbourg-Schwerin, figurant sur le grand tableau issu des ateliers de Franz-Xaver Winterhalter, par la couturière tourangelle Madame Augustine. Cette confection aura demandé près de 400 heures de travail à cette artisane renommée pour son travail sur les tenues d’époque XVIIIe et XIXe. La robe a intégré les collections permanentes du château, présentée au public dans la chambre Orléans (2ème étage du château) depuis début juillet 2022.

Financement : Fondation saint Louis (100%)

Médiation

Exposition « 1519, la mort de Léonard de Vinci : Naissance d’un mythe » 

Dans les collections de la Bibliothèque Nationale de France.

Château royal d’Amboise

 

Cette grande exposition s’est appuyée sur le monumental tableau de François-Guillaume Ménageot « La mort de Léonard de Vinci » (dépôt de la Ville d’Amboise) présenté dans la chambre du roi pour aborder le mythe entourant de la mort de Léonard de Vinci à Amboise. La BnF a ainsi présenté hors les murs une collection de gravures issues des collections nationales. Cette exposition a permis d’’évoquer la relation privilégiée du génie toscan avec le roi de France et d’étudier le rôle déterminant des gravures dans la construction l’image de l’artiste et du rôle positif de la faveur royale.

Présentée du Jeudi 02 mai au 2 septembre 2019, avec le soutien de S.N. Billon Centre et du Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou, de la Ville d’Amboise et de la Région Centre-Val de Loire.

 

Financement : Fondation saint Louis ; Crédit agricole de la Touraine et du Poitou ; SN Billon Centre (mécénat de compétence), Ville d’Amboise et Région Centre-Val de Loire.

Partenaire : Bibliothèque Nationale de France (commissariat d’exposition par Gennaro Toscano, conseiller scientifique BnF).

Médiation

Exposition : « Andréa Ravo Mattoni »

Château royal d’Amboise

 

De manière à prolonger l’exposition « La Mort de Léonard de Vinci : la construction d’un mythe » préparée avec la BNF, le château royal d’Amboise a proposé à RAVO, artiste-graffeur italien, de réaliser 5 toiles de grandes dimensions (4.5m X 3m). Pour honorer cette commande, l’artiste a été accueilli en résidence au château royal d’Amboise durant une dizaine de jours, du 10 au 20/03/2019. Cette exposition a été présentée du 2 mai au 2 septembre 2019, avec le concours de l’association des Ateliers de l’Etoile, et avec le soutien de la pâtisserie Bigot.

 

Financement : Fondation saint Louis (100%)

Partenaire : Andréa Mattoni (Italie), Atelier de l’étoile (Vernou-sur-Brenne, Indre-et-Loire), Mécénat Pâtisserie Bigot (Amboise, Indre-et-Loire)

Médiation

Exposition « L’ordre de Saint-Michel et l’essor du pouvoir royal »  

Commémoration du 6ème centenaire de Louis XI

Du 17 mai au 28 août 2023

Château royal d’Amboise 

 

Dans le cadre du 6ème centenaire de la naissance du roi Louis XI (1423-2023), le château royal d’Amboise prépare une exposition traitant de l’intense et habile activité politique dont fit preuve ce souverain à l’exemple de la création de l’ordre de Saint Michel, 1er ordre royal de chevalerie française fondé au château royal d’Amboise en 1469.

Cet ordre fut l’un des puissants outils de Louis XI pour s’assurer la loyauté d’un cercle de fidèles, et étendre le pouvoir royal jusqu’alors fragile. Plusieurs partenariats ont été établis avec d’importantes institutions muséales nationales comme le château de Versailles, le Musée de la Légion d’honneur, ainsi que les villes d’Amboise et d’Avranches.

 

Co-commissariat d’exposition : Fondation Saint-Louis & Musée de la Légion d’honneur

Budget : 62 000 €

Financement : Fondation Saint-Louis ; Caisse régionale du Crédit agricole de la Touraine et du Poitou ; les amis du Musée de la Légion d’honneur ; mécènes privés (collecte à 37% au 31.12.2022)

Médiation et valorisation du patrimoine végétal

Création du conservatoire du mûrier (2022-2023)

Château royal d’Amboise

 

Un conservatoire du mûrier a été inauguré au château royal d’Amboise le 12 mars 2022 en souvenir de la lettre du roi Louis XI signée du château d’Amboise le 12 mars 1470 ordonnant l’établissement de manufactures royale de soieries à Tours.

Ce conservatoire devrait à terme (2023) rassembler une collection de 180 jeunes arbres de l’espèce Morus Alba plantés en partenariat avec l’association tourangelle Vivo Bene. Il s’agit de la première étape d’un projet de valorisation de la culture du mûrier à Amboise et en Val de Loire. Il s’agit tout autant de valoriser cette plante emblématique liée à l’essor de la production de soieries en Val de Loire du XVème au XIXème siècle que de participer à l’avenir à des expérimentations de nouvelles applications économiques.

Cette initiative s’inscrit d’autre part dans la politique d’extension du couvert végétal du domaine propice aux nidifications d’oiseaux dans le cadre du label « refuge ornithologique » de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO).

Partenaires financiers : Association Vivo Bene (Saint Avertin, Indre-et-Loire), Soieries Roze ; Région Centre-Val de Loire.

 

Enrichissement des collections

Collections – Acquisition d’une statue de bronze de Ferdinand-Philippe, duc d’Orléans.

Château royal d’Amboise

 

Acquisition en mars 2021 d’une statue représentant le duc d’Orléans, Ferdinand-Philippe (1810-1842) sous les habits d’un général de division à cheval. Cette œuvre de bronze est signée du sculpteur Carlo Marochetti (1805-1867). Ferdinand-Philippe est le fils ainé du roi Louis-Philippe et de la reine Marie-Amélie. Il fut un prince royal éclairé et mécène, qui vint notamment superviser les travaux d’aménagement d’un logis panoramique sur le sommet de la Tour des Minimes en 1839.  Promis à la succession de son père, il décède prématurément dans un accident en 1842. La statue est présentée dans le salon de musique situé au second étage du château.

Enrichissement des collections

Acquisition du fauteuil du duc de Penthièvre

Château royal d’Amboise

Vente Daguerre Amboise mars 2021.

Cette pièce originale du mobilier commandée par le duc de Penthièvre pour le mobilier du château d’Amboise à la veille de la Révolution rejoindra les objets exposés dans cabinet Orléans-Penthièvre du château d’Amboise, après restauration.

Médiation et valorisation du patrimoine ornithologique

Création du parcours jardin « Les petites ailes du château »  

Château royal d’Amboise

 

Un parcours installé de manière pérenne dans les jardins permet désormais de comprendre pourquoi le site du château royal d’Amboise présente tant d’atouts pour l’accueil des oiseaux. Ses différentes étapes évoquent sa position privilégiée à proximité immédiate du cours de la Loire, l’alimentation abondante induite par la gestion éco-responsable du parc, et les nombreux refuges qu’offrent la végétation, les murs et les façades du château. La place historique des oiseaux à la cour royale n’est pas oubliée dans ce parcours : il rappelle que les oiseaux exotiques et les oiseaux chanteurs étaient prisés des rois à la Renaissance, de même que les oiseaux de proie qui étaient présents par centaines dans la grande autourserie royale d’Amboise. Ce parcours est plus globalement l’occasion de se familiariser avec une démarche de préservation engagée de longue date avec l’accompagnement de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) Centre Val de Loire.

Médiation

Création d’une nouvelle offre scolaire « Amboise 1518, le cadeau royal »

Château royal d’Amboise

 

La capacité à accroitre le potentiel d’accueil des groupes scolaires au château royal d’Amboise, et à développer une offre en phase avec les attentes des enseignants ne souhaitant pas avoir recours à une visite guidée, était un enjeu important. L’objectif fixé est d’augmenter la fréquentation des groupes scolaires à hauteur de 25%. A ces fins, les équipes de la Fondation ont développé une formule de parcours ludo-éducatif intitulée « Amboise 1518, le cadeau royal ». Basée sur le principe d’un jeu-enquête directement animé par l’enseignant, elle plonge les élèves au cœur de la vie de Cour à la Renaissance. Au fil des 25 énigmes qui le composent, les enfants explorent la chapelle, les pièces du logis royal et le jardin du domaine.

Soutien à la recherche

Colloque du Millénaire

16 & 17 juin 2023

Domaine royal de Dreux & Théâtre de Dreux

La chapelle Saint-Louis est assurément le joyau du domaine royal, édifiée à l’emplacement de l’ancien château des comtes de Dreux dont les remparts dominent encore la cité drouaise. En marge du nouveau parcours de visite, le « colloque du millénaire » est organisé par la Fondation Saint-Louis et la Drac de la Région Centre-Val de Loire, les 16 et 17 juin 2023 pour retracer mille ans d’histoire de ce site rattaché au domaine royal en 1023 sous le règne de Robert II le Pieux (972-1031), fils d’Hugues Capet et d’Adelaïde d’Aquitaine qui y séjourne entre 1015 et 1031.

Cette manifestation donnera lieu à la publication d’actes du colloque puis d’un ouvrage de référence sur l’histoire du domaine royal.

Manifestation ouverte au public organisée en partenariat avec la Ville de Dreux.

Budget : 28 K€

Financement : Fondation Saint-Louis, DRAC Centre-Val de Loire ; département d’Eure-et-Loir.

 

Conservation du bâti

Restauration de la chapelle de la vierge

2022-2023

Domaine royal de Dreux

La Chapelle de la Vierge, composant le chevet de la chapelle royale, abrite notamment la sépulture du roi Louis-Philippe et de la reine Marie-Amélie. L’édifice souffre de désordres liés aux infiltrations de la coupole. Une première tranche de travaux concerne la reprise extérieure et l’étanchéité de cette coupole. L’édifice étant partiellement enterré, d’autres infiltrations sont venues altérer les soubassements de cette chapelle et des sépultures environnantes. Cette première étape sera suivie de deux autres tranches consistant dans la création d’une galerie ventilée sur le pourtour extérieur de la chapelle de et du déambulatoire puis dans la reprise de maçonneries et de décors intérieurs.

 

Budget de la 1ère tranche 2022-2023 (coupole) : 1 026 000 € (tranche I réfection des couvertures et de l’étanchéité). Financement : Drac (60%) Département d’Eure-et-Loir (1,5%) ; Fondation saint Louis (38,5%)

Budget de la 2ème tranche (galerie ventilée) : 521 K€

Budget de la 3ème tranche (intérieur de la chapelle de la vierge) : 352 K€

 

Conservation & valorisation des collections

Restauration et mise à l’abri de la statue en pied de Saint Louis 

2023

Domaine royal de Dreux 

 

Une statue de Saint-Louis, figure tutélaire de la monarchie française, fut érigée en 1970 à l’entrée de la seconde enceinte de l’ancien château de Dannemarche. L’œuvre aujourd’hui altérée doit être restaurée et mise à l’abri des intempéries. Elle trouvera naturellement sa place dans la chapelle du même nom au cœur de la crypte inférieure consacrée aux illustres ancêtres capétiens du souverain Louis-Philippe.

 

Budget : 9 700 €

Financement : financement participatif en cours (43,2% déjà collecté fin 2022)

 

Médiation

Nouveau parcours de visite au fil de mille ans d’histoire

2023

Domaine royal de Dreux 

 

Le parcours de visite audioguidé du domaine royal de Dreux a été entièrement repensé pour valoriser les mille ans d’histoire de l’ancien château des comtes de Dreux, depuis  la construction de la 1ère enceinte au XIème siècle jusqu’à l’édification de la chapelle royale et de ses jardins au XIXème siècle.

Une promenade audioguidée dans les jardins de la 1ère enceinte est rythmée par des pupitres bilingues présentant les vestiges et les restitutions graphiques des défenses médiévales (remparts, tours et donjon) et de la collégiale Saint-Etienne (XIIème siècle).
Ils restituent par ailleurs les grands bouleversements, de la Renaissance à la Révolution. La découverte de la chapelle royale édifiée au XIXème s’ouvre sur la crypte inférieure jusqu’alors inaccessible abritant les stèles et sépultures des ancêtres du roi Louis Philippe (le duc de Penthièvre et le cœur du Régent)

En 2023 d’autres outils de médiation et de signalétique seront déployés à l’intérieur de la chapelle Saint-Louis et dans ses différentes cryptes.

 

Budget : 69 420 € (2022)

Financement : Tranche I de 2022 Région Centre Val de Loire (40%), Fonds européen Leader (25,2%). Fondation saint Louis (34,8%),

 

Programmation évènementielle

Création du festival « Dreux au fil des siècles »

Domaine royal de Dreux

 

Création en 2023 d’un rendez-vous annuel au cours duquel des compagnies spécialisées dans les reconstitutions historiques viendront faire revivre les grandes heures de l’histoire du domaine royal de Dreux.

La première édition du festival « Au fil des siècles » raconte « Dreux 1421, l’invasion anglaise ». Trois compagnies feront revivre les préparatifs de la défense du château comtal et leur entrainement aux combats à pied et à cheval. Restauration médiévale sur réservation.

 

Budget : 12 000 €

Exposition hors les murs-prêts

Prêt d’œuvre au MUCEM, dans le cadre de l’exposition « Abd El Kader »

Fondation Saint Louis 

 

En 2022, le MUCEM a présenté l’exposition « Abd-el-Kader », consacrée au destin et à l’action de l’émir. Dans ce cadre, la Fondation Saint Louis a été sollicitée aux fins du prêt d’une lithographie d’Alphonse Bichebois sur laquelle figure une mention manuscrite d’Abd-el-Kader. Ce tableau, propriété de la Fondation Saint Louis, a ainsi fait partie des quelque 250 œuvres et documents qui sont été présentés aux visiteurs. Les collections de la Fondation Saint Louis intègrent d’autres éléments évoquant le séjour de l’émir Abd-el-Kader au château royal d’Amboise (1848-1852), notamment des tirages photographiques d’époque.

Exposition hors les murs-prêts

Prêts d’œuvres au Musée Ingres-Bourdelle de Montauban

Exposition « Ferdinand-Philippe d’Orléans – Images d’un prince idéal »

Fondation Saint Louis 

 

18 juin au 24 octobre 2021

En 2021, le Musée Ingres-Bourdelle de Montauban, en partenariat avec le Musée du Louvre, a présenté (du 18 juin au 24 octobre) l’exposition « Ferdinand-Philippe d’Orléans – Images d’un prince idéal », consacrée au destin du fils aîné de Louis-Philippe. Parmi les 200 œuvres dévoilées, plusieurs étaient issues des collections de la Fondation Saint Louis, notamment un grand portrait du prince d’après Franz-Xaver Winterhalter.

Les tournages

 

VU DANS LES MEDIAS

Accueil du tournage de la série américaine « The Serpent Queen »

Château royal d’Amboise

Au printemps et à l’automne 2021, le château royal d’Amboise a accueilli les équipes de la production de la série historique américaine « The Serpent Queen ». Dédiée à la vie de Catherine de Médicis (incarnée par l’actrice Samantha Morton), cette série (dont trois saisons sont d’ores et déjà programmées) est diffusée sur la plateforme STARZ (et via CANAL PLUS pour la France). Elle offre une vitrine privilégiée sur le Val de Loire, notamment pour les châteaux qui ont servi de toile de fond aux tournages.

 

 

VU DANS LES MEDIAS

Accueil du tournage du téléfilm « L’oubliée d’Amboise » 

Château royal d’Amboise

A l’automne 2021, les équipes de la société MONDE MEDIA ont été accueillies pour une semaine de tournage au château royal d’Amboise. Il s’agissait d’opérer des prises de vues pour la fiction-policière « L’Oubliée d’Amboise » (acteurs principaux : Philippe Bas, Pauline Bression, Edouard Montoute, Lucia Passaniti – Réalisation : Sylvie Ayme). Ce téléfilm, présenté au festival du Film de Luchon, a été diffusé sur France Télévision au printemps 2022.